Problème d'affichage ?
TRAITEMENTS D'EAU

Il s'agit, en général, de corriger certains paramètres de l'eau afin de la rendre compatible avec son utilisation.
On trouvera des interventions chimiques ou physico-chimiques

Correction PH
Chloration
Déferrisation sur médias spécifiques (Birm, MTM...)
Démanganisation
Adoucisseur sur résines
Adsorption sur charbon actif
Traitement UV

 

Correction Ph et chloration d'une eau de lagune avant réutilisation en micro-irrigation

 

 

 

 
   

Adoucisseur sur eaux de process

Filtration et traitement UV sur recyclage eau de lavage melon

 

Déferrisation par simple aération de la veine liquide

     

 

Adsorption de déchets phytosanitaires sur charbon actif en grains

Filtration préalable sur filtre papier

   

Filtre pilote pour validation traitement sur médias

Lutte anti-algues

 

 

On associera au traitement d'eau certaines méthodes de contrôle d'éléments indésirables tels que les algues.

 

 

Mise en place d'un transducteur ultrason Aquasonic. Avril 2008


Le Biosonic sur canalisation contrôle du fusarium, pythium virus et bactérie

Etat d'un bassin d'irrigation en 2007

 

 

Le même bassin en 2008

Photos tirées du compte-rendu BHR dans le cadre du programme AEHO/ASTREDHOR 2008. AREXHOR Pays de Loire Centre Floriloire - 1 rue des Magnolias - 49430 Les Ponts de Cé

 

Mexel Irrigation

   

Associé au traitement d'eau, le Mexel Irrigation, lui, traite les surfaces et non le milieu liquide, ce qui lui apporte une grande efficacité malgré une faible concentration. Il s'agit d'un agent de surface tensio-actif formé d'amines aliphatiques. Fabriqué à partir de graisses végétales pour l'essentiel, il est biodégradable à 98% en 11 jours, et rapidement détruit par l'acide humique du sol.
C'est un détergent et dispersant, molluscquicide, algicide et bactériostatique.
Ses qualités sont essentielles dans la lutte préventive ou curative contre le colmatage de tout réseau sensible au colmatage.

 


élément de réseau micro-irrigation avant traitement


traitement J+45


traitement J+90

 
   

On remarquera que le nettoyage se fait en douceur et très progressivement pour éviter de convoyer des matériaux qui deviendraient colmatants

 

Le Mexel Irrigation endommage gravement la membrane des bryozoaires, contrôlant ainsi les colonies que l'on trouve aujourd'hui dans les filtres, les réseaux et les goutteurs.

   
     

Colonies de bryozoaires en cours d'installation sur les parois d'un filtre de micro-irrigation

 

Traitement anti-tartre, anti-bactérien et économie d’énergie 

Aquaval a choisi New Ionic pour de multiples raisons :
Il est le seul appareil à disposer d’un ATEx du CSTB (n°1298) pour ses effets anti-tartre et détartrant.
Il bénéficie d’une autorisation du Ministère de la Santé et de DASS pour le traitement de l’eau potable.
Il est garanti 5 ans avec une durée de vie des appareils, sans perte d’efficacité de plus de 20 ans.
Il est très efficace dans la lutte contre le biofilm, avec possibilité de mesurer le résultat

Principe de fonctionnement

Il est basé sur le passage forcé et dirigé de l’eau à travers un champ magnétique contrôlé.
Ce champ magnétique est produit par des matériaux nobles dont la mise en œuvre relève d’une très forte technologie. Son efficience reste constante dans le temps. Ce champ magnétique modifie la structure cristalline du CACO3 ( calcite ) en précipité moelleux et poussiéreux ( aragonite ) qui perd son pouvoir incrustant.

C’est l’effet anti-tartre et détartrant.                                     

La puissance et la forme du champ magnétique inhibent le développement des micro-organismes, algues et champignons par la formation de radicaux libres et la suppression progressive de leur habitat. ( biofilm ou voile biologique )

C’est l’effet bactéricide.


Dans l’utilisation de combustibles, le champ magnétique abaisse l’énergie nécessaire pour rompre les liens carbone-hydrogène et transforme cette énergie en chaleur utile, améliorant ainsi le rendement de combustion avec des économies d’énergie pouvant atteindre 12 %.

C’est l’effet économie d’énergie.

Les applications

Industries

Le détartrage des réseaux permet de rétablir l’hydraulicité en détruisant progressivement les bactéries incluses dans le tartre. L’eau n’est pas agressive, la corrosion est passivée, les filmogènes, séquestrants et chocs thermiques deviennent inutiles.
La consommation de gaz ou de fuel des chaudières vapeur ou eau chaude est réduite de 7 à 12 %. Sur les fours de cuisson (agroalimentaire, céramique, divers) le gain se situe à 6 %.
Economie d’eau et d’énergie, moins de maintenance, diminution des taxes de rejet, bilan carbone amélioré et maintien de la qualité des échanges thermiques.

Tours aéro-réfrigérante

 

Sécurité bactérienne par suppression du tartre, du biofilm et destruction des bactéries. (légionnelles)
Réduction de 35 % de la consommation d’eau.
Amélioration du bilan environnemental et retour sur investissement en quelques mois.

Agriculture
L’effet magnétique abaisse la tension superficielle de l’eau et accroît ainsi son pouvoir « mouillant ». Ce principe est très intéressant dans les applications de fertilisation ou de traitement par pesticides. ( Meilleure pénétration des matières actives dans la plante )

Economies d’énergies sur le chauffage des serres et conditionnement de fruits et légumes.
Suppression du biofilm sur les circuits de pré calibreuses  à fruits en circuits d’eau fermés.
Abattement des populations de germes pathogènes sur les eaux d’irrigation et de recyclage.
Economie substantielle sur les matières actives en terme de fertilisation et de traitements phytosanitaires.

Pour plus de précisions sur le procédé magnétique, consultez le dossier Traitements eau et hydrocarbures.

Revenir en haut de page